Les achats

Abattoir végane

Photo tirée de la page Facebook du groupe Vegan humor.

En France, très peu de marques indiquent par un logo ou une mention si leurs produits peuvent être consommés par des végétariens ou non.

Il faut être prudent et bien lire les emballages. Attention aux appellations trompeuses du style « pizza végétarienne »… au thon !

Attention aussi aux plats cuisinés aux légumes (lasagne, tartes salées, soupes, flageolets, etc.) cuisinés au bouillon de volaille. Sur l’emballage, la mention « arôme naturel » désigne souvent des ingrédients d’origine animale.

Les fabricants français n’indiquent pas toujours clairement si un fromage a été fait avec de la présure d’origine animale (caillette de veau) ou non, contrairement à d’autres pays où est inscrit en gros « fromage végétarien » sur l’emballage. Il faut donc bien lire les étiquettes. Un fromage végétarien aura été fait avec des « coagulants », des « enzymes fongiques » ou des « enzymes microbiennes ». Le terme « enzyme coagulante » peut aussi désigner un ingrédient d’origine animale. Il faut savoir que les fromages AOC, IGP et Label Rouge contiennent obligatoirement de la présure. Même les colorants de croûte peuvent être d’origine animale.

De nombreux produits, notamment les confiseries contiennent de la gélatine d’origine animale.

Certains colorants sont aussi d’origine animale : c’est le cas du colorant rouge E120 qui est fait à partir d’insectes (cochenilles) et qui est très fréquemment utilisé. Il suffit de regarder la composition d’un yaourt aux fraises, par exemple.

D’autres « E » (émulsifiants, stabilisateurs, épaississants, arômes, « vernis » pour rendre les fruits plus brillants, décolorants pour blanchir la farine…) peuvent être d’origine animale. La page additifs alimentaires du site de l’Association Végétarienne de France donne de nombreux détails sur ce sujet.

Bien qu’il existe peu de plats cuisinés végétariens disponibles en supermarché, on peut trouver quelques produits sans viande : terrines et cakes aux légumes, pizzas au fromage ou aux légumes, gougères, tartes aux légumes, steaks de soja, roulés au fromage, feuilletés aux champignons, croustillants aux légumes, pâtes fraîches (farcies aux aubergines, etc.), beignets de légumes, poêlées et croquettes (au rayon « surgelés »), nuggets au fromage, ravioli aux légumes, soupes, sauces pour les pâtes, antipasti italiens…

Pour les plats végétaliens, les rayons « bio » commencent à en proposer. Certains produits industriels sont végétaliens à la base : les chips natures, les speculoos Lotus, les Oreos, les Petit Brun, les Figolu, les Gingernuts de McVities, les muffins pour petit-déjeuner britannique, les crumpets, le chocolat noir, les bonbons Dragibus et Skittles, les aides culinaires comme la poudre Impérial ou la crème anglaise Bird’s…
Mais certains produits ne sont pas véganes car ils contiennent de l’huile de palme.
La lecture d’étiquette est une activité très prenante pour le végétarien au supermarché ! Le végane se rend rapidement compte qu’il y a du lactose dans à peu près tous les plats imaginables !

Etal d'une "boucherie végane"

Si vous avez décidé de devenir végétarien, ou de cuisiner assez souvent des plats sans viande, il peut être utile d’acheter quelques produits « exotiques » dont vous aurez besoin pour de nombreuses recettes.

De très nombreux légumes secs peuvent être utilisés. Il existe une grande variété de lentilles indiennes (dal) orange, jaunes ou blanches, que l’on peut acheter dans les épiceries exotiques et certains supermarchés. De même, les haricots peuvent être blancs, rouges, des cocos roses, des cornilles (avec une tache noire)…

Les épices sont très utiles pour varier les saveurs. N’hésitez pas à en acheter de nombreux flacons : ils se garderont plusieurs années et vous pourrez les utiliser à tout moment. Vous pouvez trouver en supermarché : gingembre, paprika, piment, cardamomes, cumin, coriandre, safran, noix de muscade, cannelle, curry, clous de girofle, curcuma, mélange d’épices… ainsi que des herbes aromatiques : thym, romarin, origan, marjolaine, basilic, laurier, estragon, aneth…

Pensez aussi aux graines qui peuvent agrémenter une salade composée : noix de cajou, graines de citrouille ou de sésame, noisettes, noix, chia ; et sur les pains, des graines de pavot, de lin…

De même vous pouvez saupoudrer les crudités de germes de blé et de levure en paillettes (en vente au rayon « diététique ») : ils contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux.

Tableau nutritif végétal

Certains produits exotiques sont maintenant faciles à trouver dans les supermarchés : lait de noix de coco, tortillas, tomates séchées… D’autres ne se trouvent que dans les épiceries « bio » ou de diététique : tahini (confit de sésame), agar-agar (gélatine végétale)…

Si vous avez la chance d’habiter dans une grande ville, certaines boutiques proposent un grand choix de simili-carnés et de « fauxmages ». On peut en acheter en ligne sur des sites comme :
Un Monde Vegan
Boutique Vegan
The Vegan Shop

Compliment alimentaire