Quelques définitions

Un végétarien ne mange pas de viande mais uniquement des aliments d’origine végétale ou des sous-produits animaux comme les produits laitiers, les œufs ou le miel. Contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, le terme « viande » ne désigne pas uniquement la viande rouge mais aussi la volaille, le poisson et les crustacés… (vous avez remarqué comme pour beaucoup de gens les fruits de mer sont des … fruits ?! C’est sûr que si on les appelait « insectes de mer », ce serait moins vendeur…). Pas d’insectes non plus pour les végétariens, contrairement à ce qu’on peut lire dans certains articles.
Pour simplifier, un végétarien ne consomme aucun produit ayant entrainé la mort d’un animal, ce qui inclut la gélatine (produite à partir de la peau ou des os de porc ou de bœuf), les fromages contenant de la présure (caillette de veau), les œufs de poisson (je vous laisse consulter des vidéos sur la récolte du caviar), les colorants à base d’insectes (E120, par exemple).
On utilise parfois le terme ovo-lacto-végétarien.

Un végétalien ne consomme aucun produit d’origine animale, donc pas de viande, d’œufs, de lait ou de miel. Ce régime alimentaire est souvent adopté par choix éthique, contre l’exploitation des animaux.

Sur les réseaux sociaux, on voit parfois écrit « végéta*ien » pour désigner un végétarien ou végétalien. Ou tout simplement : VG !

Le terme veggie (qui est un synonyme de « vegetarian » en anglais familier) est de plus en plus utilisé, notamment sur les emballages de plats tout prêts. On prononce « vedji ».

Un végane (« vegan » si on souhaite garder le terme anglais) a une alimentation végétalienne et adopte un mode de vie en accord avec ses principes de non-exploitation des animaux : il ne porte pas de cuir, de soie ou de laine, ni de bijoux en perle, nacre, corne ou plume, n’utilise pas de cire d’abeille ou des produits testés sur les animaux, ne cautionne pas la corrida, les zoos, les aquariums, les cirques proposant des numéros avec animaux, l’équitation, l’élevage d’animaux domestiques, etc.
D’une manière générale, les véganes sont sensibles à leur empreinte écologique et évitent d’acheter des aliments contenant de l’huile de palme, par exemple, et privilégient les produits locaux, de saison et issus de l’agriculture biologique.
A priori, un végane est antispéciste (voir la définition très claire sur ce site). Le terme de spécisme n’est pas encore très répandu. Une comparaison pour l’expliquer : si vous trouvez normal que les blancs aient plus de droits que les noirs, alors vous êtes raciste ; si vous trouvez normal qu’un homme ait un salaire plus élevé qu’une femme, alors vous êtes sexiste ; si vous trouvez normal qu’un chien fasse partie de votre famille mais que le sort des autres animaux vous indiffère, que vous n’êtes pas choqué(e) par le fait qu’on castre à vif des porcelets, qu’on torture des oies, qu’on coupe les ailerons des requins avant de les rejeter vivants à la mer, qu’on coupe le bec des poules et les cornes des vaches, qu’on broie les poussins mâles, qu’on encage les truies allaitantes, qu’on insémine des vaches et qu’on les sépare de leurs veaux juste après la naissance, qu’on entasse des poules dans des cages minuscules toute leur vie, bref, si vous trouvez normal qu’on réduise certains animaux en esclavage et qu’on en dorlote d’autres, alors vous êtes spéciste.

Spécisme

Bien sûr, les frontières sont poreuses entre le fait d’être végétarien, végétalien ou végane. Il y a souvent une progression d’une catégorie à une autre. Il existe même le terme de flexitarien, pour désigner quelqu’un qui tend à avoir un régime végétarien mais mange parfois de la viande. D’ailleurs on a aussi inventé le mot pesco-végétarien pour quelqu’un qui se dit végétarien mais mange du poisson et des fruits de mer (une aberration écologique, au passage !), ou pollo-végétarien pour celui qui mange du poulet. Oui, vous ne le saviez peut-être pas, mais les poissons et les poules poussent dans les arbres.

Pour moi, le véganisme est un but à atteindre, à gérer de son mieux au quotidien…

 

Image Vegemag